UMR1098

Accueil » Plateforme d’Ingénierie et Biologie cutanées

Plateforme d’Ingénierie et Biologie cutanées

Présentation générale :

Historiquement, c’est à Besançon que les connaissances sur les propriétés physiques et plus particulièrement mécaniques de la peau ont été développées, grâce notamment à des collaborations actives avec des laboratoires de science fondamentale et des partenaires industriels. Cette caractérisation a été une étape importante dans la connaissance physiologique de la peau et de l’appréciation des effets des traitements médicaux.

Le développement et tout l’intérêt qu’apportent les cultures cellulaires ont conduit la plateforme d’ingénierie et de biologie cutanées, à développer une activité de recherche autour de 3 thèmes : biothérapie et troubles de la cicatrisation, vieillissement cutané et biomarqueurs, pénétration cutanée.

Projets principaux :

Biothérapie et troubles de la cicatrisation : La cicatrisation d’une plaie constitue un processus physiologique indispensable au maintien de l’homéostasie de l’organisme et, met en jeu différents acteurs cellulaires conditionnés par leur environnement matriciel. Ce processus est parfois déficient, comme les ulcères de jambe, plaies chroniques dans lesquelles des altérations des fonctionnalités cellulaires sont observées. Dans d’autres situations, le processus cicatriciel est insuffisant en raison de la taille de la plaie (brûlures, traumatismes, exérèses de tumeur) ou excessif (cicatrices chéloïdes, hypertrophiques).

Projet Scar Wars : L’objectif principal de cette étude concerne l’évaluation de l’efficacité et de la sécurité d’un nouveau dispositif médical destiné à prévenir la récidive des cicatrices chéloïdes après résection chirurgicale. En outre, l’évolution des tissus cicatriciels (par imagerie multimodale) est évaluée au cours du traitement et une collection biologique de cellules issues de tissus chéloïdiens est constituée en partenariat avec la tumorothèque du CHRU de Besançon (Financement APICHU – CHRU de Besançon).

mecaskin

Projet Mecaskin : L’objectif de cette étude est d’apporter au sein d’une plaie cutanée difficile des fibroblastes fonctionnalisés avec des propriétés cicatricielles idéales :

– développement d’un biomatériau innovant pour la constitution d’un nouveau Dispositif Médical (DM) et Médicament de Thérapie Innovante (MTI) destinés à la régénération tissulaire de la peau (Financement de l’UBFC-Soutien à la recherche technologique).

– optimisation de procédure de culture de cellules cutanées en conditions cliniques (Financement APICHU – CHRU de Besançon).

Vieillissement cutané et biomarqueurs : Le vieillissement de l’organisme est un processus inéluctable et extrêmement complexe. Il peut être conditionné par différents facteurs intrinsèques ou extrinsèques, qu’ils soient génétiques (différents phototypes, anomalies de réparation de l’ADN, raccourcissement des télomères…), comportementaux (consommation de tabac, alcool ou drogues ; diète ; stress…), endocriniens (dysfonctionnement hormonal, ménopause…), ou environnementaux (rayonnements ultraviolets (UV), infrarouges, agression chimique…). La peau est soumise de manière directe aux radiations solaires, responsables du vieillissement actinique : ce dernier constitue la principale composante du vieillissement cutané extrinsèque. Afin de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques à l’origine de diverses altérations cutanées liées au vieillissement, des analyses morphologiques et fonctionnelles sont réalisées pour mettre en évidence des biomarqueurs spécifiques. Le comportement mécanique de la peau au cours du vieillissement physiologique et photo-induit est également évalué (Financement PHC SIAM).

Pénétration cutanée : Différentes méthodes histologiques (paraffine, cryocoupe) et microscopiques (microscopie à fluorescence, confocale, électronique à balayage) sont utilisées pour étudier la pénétration cutanée de molécules. Ainsi, des screening d’actifs sont effectués en fonction de leur particularité physico-chimique, de leur fonction biologique et de leur potentialité de pénétration cutanée (Financement Oseo ISI).

Partenariats :

La plateforme d’ingénierie et de biologie cutanées est associé au Centre d’Etude et de Recherche sur le Tégument (CERT, www.cert-besancon.com) du CRHU de Besançon qui assure des études cliniques de la phase I à la phase IV dans de nombreux domaines (psoriasis, urticaire, eczéma atopique, cuir chevelu, acné…). Le CERT possède une plateforme technologique importante composée d’instruments de mesures biométrologiques permettant de caractériser la peau dans ses paramètres physiques, anatomiques et chimiques.

Membres statutaires :

Coordinateur :
Pr. Philippe HUMBERT – PU-PH – contacter par email

Dr. Patrice MURET – MCU-PH – contacter par email

Dr. Gwenaël ROLIN – AHU – contacter par email

Dr. Céline VIENNET – IE Université – contacter par email

Marion TISSOT – ADT Université – contacter par email